LE PORTRAIT

Publié le par Mon petit atelier


                        Un petit changement de programme m'amène  à vous présenter maintenant  une série de portraits  rendue en début d'été dernier(l'autre portrait à la sanguine ne sera finalement dévoilé qu'après Noël!!!) Et c'est une bonne occasion de vous parler un peu d'une bonne partie de mon travail: le portrait.

 
                                             Clémence (sanguine)


                     Le portrait a toujours eu beaucoup d'importance dans l'histoire de l'humanité, et ceci très tôt (Egyptiens...); pour s'en assurer, il suffit d'ouvrir un livre d'art ou d'histoire. Le portrait prend différentes formes et utilise de nombreux supports
: pierre, terre-cuite, métal (pièces de monnaie, sceaux), bois, toile, papier... Ce sont des portraits "de groupe" (spécialité de la famille Médicis, par exemple: L'adoration des mages, de sandro Botticelli(v 1475) conservé à Florence) ou des portraits indépendants, c'est-à-dire avec un seul modèle.


                                               Anne (sanguine)


                     Les portraits, d'une façon générale, sont partagés entre une idéalisation du modèle (Alexanbre le Grand, copie romaine de l'original de Lysipp, 33av JC) ou une représentation plus réaliste, parfois même peu avantageuse pour le modèle (Voltaire nu, de Jean-Baptiste Pigalle, 1776, musée du Louvre) et ce jusqu'à la caricature(je ne retrouve pas mon exemple flamand!):  ceci est fonction de la finalité du portrait.
Le portrait royal  fait partie des arts majeurs, avec la peinture religieuse et la peinture d'histoire, surtout par rapport à l'importance de l'autoreprésentation (oui, le mot existe!) pour les monarques de toutes les époques.





























Jean  d'un côté ...(sanguine)

                                                                                   ...et de l'autre! (sanguine)



                               Pour expliquer mon travail, laissez-moi d'abord vous parler des oeuvres de grands artistes qui m' influencent  la façon d'aborder la feuille blanche!
-L'expression est ce qu'il y a de plus intéressant, notamment dans les petits mascarons grimaçants ou souriants que l'on peut trouver dans les sculptures ornementales comme à la basilique Saint Pierre de Rome.
-les études d'expressions (je ne m'étends pas car mes souvenirs ne sont plus très frais et mes cours hors d'atteinte pour l'instant), qui  s'attachent à rendre un sentiment à travers un visage: colère, effroi, extase... Ces têtes d'expressions mettent aussi en scène des personnifications, comme la vertu, la victoire, l'abondance...
-les portraits de Vandyck, pleins de spontannéité
-le portrait psychologique avec Frans Hals (la bohémienne)  ou Rembrandt.



                                               Solène (sanguine)



                                Mon travail s'attache davantage à comprendre et à connaître la personne plutôt qu'à reproduire le plus exactement possible ses traits sur le papier. Ca fait aussi partie du travail, mais c'est secondaire car j'essaye de voir audelà.    
 Pour réaliser un portrait, je travaille toujours avec plusieurs photos prises sous des angles différents (quand ça ne peut pas etre pris sur le vif): une  photo n'est qu'un seul point de vue du  modèle.  Et de toute façon, le dessin que j'en ferai ne sera pas parfait : en ne m'appuyant que sur une seule image, je risque de passer à côté du modèle. Mais de cette façon là, l'imperfection va etre mieux absorbée par le fait de prendre en compte le personnage en 3D, comme une sculpture. Aussi je n'afficherai aucune photo à côté d'un portrait car aucun ne correspond  vraiment à une photo en particulier, mais plutôt à un ensemble.









Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 23/11/2008 19:54

génial le lien chez Tante Yvelyne ça va te faire de la pub!!!!!!!!!

Anne 21/11/2008 20:28

très interéssant!!! tes portraits sont canon...

Clotilde Renaud 21/11/2008 16:41

Mais c'est qu'on se cultive !
N'hésite pas, on en redemande.
Bravo encore pour ces 5 portraits.
Clo

Lor 20/11/2008 16:26

Merci pour ce petit cours d'histoire de l'art! Il est vrai que de s'attacher à l'évolution du portait au cours des siècles est un thème très interressant. Ta propre conception du portrait me semble vraiment judicieuse pour faire apparaître sur ta toile la personnalité de ton modèle.
Bravo pour cette série de portraits qui est vraiment très réussie!
Je t'embrasse